Appel de la forêt, est constituée de 2 branches : 

Forestons, même si c'est à tâtons !  Pour parler projet...

Découvrons, pour changer d'horizon ! Et s'inspirer...

Forestons !

Cette branche se concrétise par un projet : acquérir de manière collective des espaces forestiers, puis les investir sous un angle socio-écologique, où la présence et activité humaine lorsqu'elles existent,  contribuent au maintien d'une forêt vivante, dans une recherche d'harmonie homme-nature .

Découvrons !

Dans cette rubrique,  on trouve des informations, des points de vue, des réflexions sur la forêt mais aussi des invitations, des propositions et, bien entendu des découvertes !


Découvrons !

Infos

 Les films à l'écran :

  • Le temps des forêts
  • Dans les bois
  • Les arbres remarquables
  • Frère des arbres (voir bande annonce plus bas)

 

Des organisations actives sur les alternatives forestières :

http://www.sosforet.org

http://alternativesforestieres.org/


Découvrons !

Le temps des forêts

 

SYNOPSIS

 Symbole aux yeux des urbains d'une nature authentique, la forêt française vit une phase d'industrialisation sans précédent. Mécanisation lourde, monocultures, engrais et pesticides, la gestion forestière suit à vitesse accélérée le modèle agricole intensif. Du Limousin aux Landes, du Morvan aux Vosges, Le Temps des forêts propose un voyage au cœur de la sylviculture industrielle et de ses alternatives. Forêt vivante ou désert boisé, les choix d'aujourd'hui dessineront le paysage de demain.

 

https://www.kmbofilms.com/le-temps-des-forets

Découvrons ! 

La forêt de Tronçais

 "Comme une grange de vert intense perchée à la cime de l'Auvergne, assez proche de chacune des villes alentour pour ne dépendre vraiment d'aucune, le Pays de Tronçais apparait d'abord comme une contrée de pure nature, indépendante et presque discrète - comme si la majesté de ses paysages se passait de commentaires. Et pourtant, son nom résonne plus loin et plus fort que ceux de bien d'autres lieux apparemment mieux dotés de richesses - agricoles, touristiques, industrielles..."

 

Des dimensions remarquables. 11 000 hectares. C'est la superficie de la "majestueuse" forêt de tronçais. Le chêne couvre 80 % de cette surface. Considéré par beaucoup comme l'un des plus beaux massifs forestiers de France et comme une des plus belles chênaies d’Europe, ses arbres majestueux sont, pour certains, des bijoux de plus de 400 ans. Classé Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) et réserve biologique, la forêt de Tronçais appartient aussi au réseau Natura 2000 qui préserve les sites naturels de l'Union européenne ayant une grande valeur patrimoniale, par la faune et la flore exceptionnelles qu'ils contiennent.

 

Chênes séculaires, étangs (plus de 132 hectares) et fontaines sont des étapes importantes dans la découverte de ce massif administré par l’office national des forêts (ONF).

 

Extrait de Pays de Tronçais le guide

En suivant le quotidien de deux jeunes photographes et cinéastes autodidactes, le film documentaire «Selva» nous présente l'écologie générale des forêts tropicales humides et l'extraordinaire diversité d'espèces qu'elles abritent. Une invitation au voyage écologique et solidaire, un hommage à la biodiversité.

9 récompenses en festival international et plusieurs diffusions TV dont France 5 et TV5 Monde. 52min.

http://www.sylvainlefebvre-photovideo.com

 

Jardin sauvage, un film pour un safari 100% local !

Mangeoire, hôtel à insectes, gîte, nichoir, mare... les aménagements possibles pour accueillir la faune sauvage chez soi sont nombreux. À quelques kilomètres de Rennes, en Bretagne, une famille a fait l’expérience de transformer son jardin en un véritable refuge pour le monde vivant. De l’abeille au hérisson, de l’escargot au papillon, ils ont filmé durant cinq ans, de jour comme de nuit, la faune autour de leur maison. Jardin sauvage est le fruit de cette aventure naturaliste d’ultra-proximité et le nom donné à leur film de 50 minutes.

Bande-annonce, extraits et DVD sont disponibles sur le site du réalisateur, Sylvain Lefebvre.