Le Shinrin-yoku, qui littéralement signifie absorber l'atmosphère, mais que l'on traduit par Bains de forêt, est une pratique issue du Japon. Créée dans les années 80, par le ministère japonais de l'agriculture, de la forêt & de la mer, elle a pris son essor au fil des ans.

Face à l'intérêt qu'elle a suscité, des scientifiques ont souhaité étudier les phénomènes en jeu  et mieux comprendre les bienfaits avérés et constatés des bains de forêt, sur la santé et le bien-être des publics concernés.

 

Il était une fois une forêt foisonnante et…

un jaillissement de sensations, une exploration sensorielle, peut-être une aventure intérieure, un sentier à suivre, une vibration ou une connexion simple...laissez vous guider !

 

Sentir

Les odeurs puissantes, subtiles, ambiantes, caracolantes, douces, fortes. Parfum d'humus, essences de plantes, fleurs embaumantes, fumets aux allures grillées ou toastées...La forêt nous amène dans ses senteurs multiples et variées.

Toucher

J'effleure, je frôle, je touche, je caresse,

je ressens  un tronc, une pierre, un bourgeon, une feuille, l'air qui s'étire...

Ecouter

Un arbre qui divague, toutes feuilles dehors, emporté par les propos du vent, un oiseau perché qui siffle allégrement, un chuintement léger, un ruissellement d'eau perceptible au loin... Les sons nous enrobent de leurs parures majestueuses, tel un enchantement !


Regarder & observer

Du microscopique au macroscopique, le regard rivé, témoin d'un étayage, d'un étalage de vie prolifique, souvent insoupçonné, toujours envoûtant !